Lame de terrasse Massaranduba : avantages et particularités

Lame de terrasse Massaranduba : avantages et particularités

29 août 2021 0 Par Caiman Tropical

Vous pensiez que notre tour d’horizon des meilleures lames de terrasse en bois était terminé ? Grossière erreur ! C’était sans compter sur le massaranduba, essence exotique comme peut l’être l’IPE. Mais qui présente d’autres caractéristiques. Entre finesse du grain et couleur légèrement rosée, et s’il s’agissait là du choix idéal pour votre terrasse ?

 

Le point sur les lames de terrasses

Incontournables lames de terrasses ! Elles se rencontrent aujourd’hui aussi bien en bois massif ou en bois composite qu’en d’autres matières parfois bien plus exotiques. On les appréciera dans tous les cas pour la mise en place de terrasses sur différentes structures. Parmi les nombreuses options disponibles, le massaranduba se place comme l’alternative la moins onéreuse de l’IPE. Avec des spécificités somme toute relativement similaires.

Intéressé(e) ? Nous verrons ici où s’en procurer, quelles sont ses particularités par rapport aux autres essences de bois ainsi que sa disponibilité sur le marché !

 

Informations préliminaires sur les lames de terrasses en massaranduba

Tout comme le bois IPE, le massaranduba est un type d’essence de bois exotique que l’on trouve en Amérique du Sud. Au même titre que son homologue, il s’agit d’un bois au diamètre imposant avec une teinte orangée tirant sur le rouge et un grain assez fin. L’usage du massaranduba reste globalement centré sur les terrasses et les aménagements extérieurs. Nous le retrouverons de même régulièrement proposé en tant que substitut à d’autres essences telles que :

  • Le Cumaru, très résistant aux différentes variations climatiques. Ses teintes claires oscilleront de brun jaune à brun rougeâtre.
  • L’IPE, ou ébène verte. Parfaitement lisse, il présente un veinage quasiment invisible.
  • L’Iroko, venu tout droit d’Afrique. On l’apprécie généralement pour son excellente durée dans le temps qui vous permet de vous passer de tout traitement de préservation. Ce qui ne l’empêchera pas de subir un traitement autoclave pour encore plus de sécurité !
  • Le Merbau, très veiné, il présente notamment la particularité d’être exceptionnellement dur.

 

Le bois massaranduba est un bois de classe 5 tout comme l’IPE. Il offre donc une très bonne résistance à l’eau et à l’humidité en général. Notez toutefois qu’il s’agit aussi d’un bois plutôt nerveux qui aura besoin d’être préalablement séché en vue d’une application en extérieur, sous peine de le voir se déformer au contact de la chaleur.

Dans la lignée de ses ressemblances avec l’IPE, on retiendra également sa tendance à virer vers le gris une fois installé au soleil.

 

Précisions techniques

Bien que globalement moins cher que de l’IPE, le massaranduba reste une essence de bois de premier choix. Une fois installé, ce dernier pourra revêtir un aspect lisse comme rainuré selon le résultat espéré. Côté taille, les sections standards mesureront généralement 21x145mm, avec des longueurs pouvant débuter à 1,85 mètres, pour atteindre les 6,10 mètres de long !

Du coté des propriétés physiques, nous pourrons noter une densité de 1100kg par m3, un retrait tangentiel de 9,4 % ainsi qu’une très bonne durabilité face aux champignons et insectes du bois telles que les termites. Ajoutons à cela qu’il sera possible de l’utiliser en milieu marin de même qu’en eau saumâtre en plus de ses applications de base. Pratique selon votre région d’habitation !

 

Quelles fixations pour mes lames de terrasse en massaranduba ?

Compte tenu du fait que le bois de massaranduba est particulièrement dur, il sera préférable de lui apporter une fixation vissée, que ce soit avec des systèmes invisibles, des vis traditionnelles ou bien des modèles en inox. Comme pour la plupart des autres essences de bois massif, il sera plutôt déconseillé d’utiliser des versions à clipser.

Dans le cadre du processus de pose, vous veillerez également à toujours préparer vos trous avant de percer afin de ne pas gâcher la finition en cassant la vis, en raison de la solidité du matériau.

 

Quels outils pour travailler les lames de terrasses massaranduba ?

À l’image des autres modèles de bois exotique présentant une densité bien spécifique, il sera important de travailler en utilisant des outils soigneusement adaptés au produit. Dans l’optique de l’étape de pré-perçage et de celle du vissage, prévoyez une perceuse-visseuse, de préférence assez puissante. Pour le découpage des lames de terrasse, le plus indiqué sera de passer par une scie à onglets. Il s’agit là d’outils spécifiques qui serviront uniquement pour des aspects particuliers de la pose.

De ce fait, il ne faudra pas oublier les éléments de base tels que le niveau de mesure ou encore l’équerre pour calculer les angles de mise en place.

 

Accessibilité et entretien des lames pour terrasses massaranduba

Les tarifs des lames de terrasses massaranduba se rapprochent des prix que l’on peut avoir pour les lames IPE, bien qu’elles restent légèrement moins chères. Ainsi, vous trouverez à l’unité des modèles de 2,45 ml à 35 euros l’unité. Des variantes de 3,40 ml à 50 euros. Ainsi que des versions de 5,85 ml à plus de 85 euros. Plus faciles à trouver que les modèles IPE, ces lames sont trouvables chez pratiquement tous les points de reventes agréés, physiques ou web. En veillant à sélectionner des fournisseurs adeptes d’une exploitation durable du bois !

Si certaines essences de bois demandent un nettoyage au karcher annuel, les lames de terrasses massaranduba n’ont pas spécifiquement besoin d’un entretien de la sorte. Néanmoins, si vous ne souhaitez pas voir le produit virer au gris ou que vous voulez garder sa teinte d’origine, il faudra le traiter au dégriseur.

Entre aspirations esthétiques et budget à respecter, peut-être le massaranduba trouvera t-il son équilibre ! D’autres lames de terrasse restent autrement à votre disposition. Un dernier coup d’œil aux lames en Douglas pour faire un choix en toute conscience ?