Comment faire des pousses maison |

Comment faire des pousses maison |

27 août 2021 0 Par Le Caiman

Bonjour à tous, je m’appelle Célia, aujourd’hui, nous allons une nouvelle fois explorer un excellent sujet de botanique.

Depuis quelque temps déjà, ils se sont transformés en quelque chose qui ne peut être absent d’une table saine. Une bonne raison de savoir comment faire des pousses maison. Loin de ce que cela peut paraître, en profiter est beaucoup plus facile qu’on ne le pense. Le processus est très similaire à la création d’un lit de semence. La grande différence ? Alors que certains sont destinés à pousser pour être repiqués au jardin, d’autres iront directement dans l’assiette.

Loin d’être une nouveauté, comment faire des germes maison est une tradition ancienne. Et nous disons cela parce qu’il faut remonter à rien de moins que l’histoire de l’Asie pour comprendre son importance culinaire. Ce sont les différentes cultures de ce continent qui considèrent que son apport régulier dans le cadre de l’alimentation quotidienne est le secret de la longévité. Mais nous ne parlons pas seulement de vivre un siècle. Nous entendons également le faire dans la plénitude physique.

Alors, que ce soit par tendance ou par santé, nous voulons aujourd’hui approfondir la façon de faire des germes maison. Et pas seulement parce que c’est une tâche simple, idéale pour les amoureux du jardin. Aussi parce que les avoir dans notre alimentation nous fournira un bon nombre de nutriments.

AVANTAGES DES GERMES ET GERMES

Avant de voir étape par étape comment faire des choux à la maison, ça ne fait pas de mal comprendre son importance. Une pousse est toujours une vraie partie de la vie. Et c’est que cette graine, cette légumineuse ou, même, cette céréale est en le moment le plus vital de votre cycle. Pour cette raison, le contenu nutritionnel des germes est incroyable. Non seulement ils ont des concentrations plus élevées que les plantes adultes en enzymes, acides essentiels, vitamines ou protéines. C’est aussi que pouvoir en profiter a des délais bien précis : entre trois et cinq jours après qu’ils commencent à germer.

Mais ce n’est pas la seule vertu de ces graines en pleine évolution. Les pousses sont une seule source de fibres ce qui, en plus, présente un autre avantage idéal. En raison de son incroyable jeunesse, sa digestion est beaucoup plus facile pour le corps. Chose qui n’est pas incompatible avec le fait que, en plus, notre corps présente une absorption surprenante des nombreux nutriments présents dans chaque pousse.

Un autre aspect extrêmement intéressant est que les choux ne comprennent pas le calendrier du jardin. Ou, en d’autres termes, que ce type de graine, en raison de ses conditions de croissance, peut être apprécié à tout moment de l’année. Quelque chose qui, ajouté à leur vitesse de croissance, signifie que nous ne devons jamais renoncer à pouvoir les savourer.

Pourquoi faire des pousses maison

Savoir faire des germes maison peut rendre nos plantes encore plus attrayantes. Décider de les cultiver nous-mêmes nous donne la possibilité de les regarder grandir et de surveiller les étapes de leur culture. Quelque chose de grand non seulement pour le plaisir personnel de manger ce que nous avons planté et soigné. Aussi parce qu’il nous permet de garantir qu’il s’agit d’un nourriture entièrement biologique, cultivé sans aucun additif.

La durabilité est étroitement liée à la façon de faire des germes faits maison. D’une part, parce qu’en ne les achetant pas élaborés, nous éviterons les emballages dérivés. D’autre part, parce qu’en mangeant la plante dans un premier temps, nous économisons la quantité d’eau d’irrigation qu’exige sa culture jusqu’à ce qu’elle soit une plante pleinement développée.

Et non : si on considère comment faire des choux à la maison, ne craignons pas le problème de l’espace. Nos nouvelles pousses ne voleront pas de place à ce que nous avons dans notre type de table de jardin ou verger en terre. Et, sauf pour des graines très spécifiques comme les graines de tournesol, leur lieu de croissance ne sera pas directement le substrat.

COMMENT FAIRE DES GERMES MAISON ÉTAPE PAR ÉTAPE

Comprenant son importance nutritionnelle, voyons comment faire des germes maison. Être capable d’aller de l’avant n’est possible qu’en ayant de la patience et en sachant à quoi ressemble le pas à pas. Soyons clairs : leurs conditions de croissance sont légèrement différentes de celles d’une pépinière ordinaire. Et pas seulement cela : nous devons être extrêmement strict en matière d’hygiène. Les conditions de germination sont également très propices à la prolifération des bactéries. C’est pourquoi il n’est pas seulement très important de suivre de près les indications d’heures et de changements d’eau. Il est également important de bien laver les graines avant de les faire germer, et les germes avant de les ingérer.

Choisir des germes spécifiques est tout aussi important que de savoir comment germer. Obtenez ces graines de lentilles ici

En plus de cela, il est important utiliser des graines de jardin spécifiques pour les germes. Il est vrai que l’on peut faire germer n’importe quelle graine, légumineuse ou même céréale. Mais il existe une différence importante entre les graines pour germes et toutes les autres que nous voulons faire germer nous-mêmes. Les premiers sont prêts à pousser sous certaines conditions. Ces derniers ne le font pas et ont donc tendance à pourrir. Quelque chose qui peut nous décourager et abandonner sa culture. Si nous voulons faire germer des légumineuses ou des céréales, l’idéal est que l’on opte pour ceux de la culture écologique.

Cela dit, voyons étape par étape comment faire des germes maison :

1. Humidifiez les graines

Le point de départ de la fabrication de pousses maison. Bien qu’il s’agisse de germes spécifiques pour faire des germes, il est important les faire tremper pendant 8 à 12 heures. Dans le cas des légumineuses, nous devrons prolonger un peu ce délai. De plus, le récipient dans lequel nous les humidifions doit être recouvert de gaze ou d’un chiffon léger. Et, pour finir, placez-le dans un endroit sombre et chaud.

C’est important être limité dans le nombre de graines. Ou plutôt que l’on calcule les graines en fonction de l’espace dont nous disposons pour la germination. Si nous le surchargeons, il est probable qu’ils ne réussiront pas comme nous le souhaitons.

2. Le contenant : clé pour faire des germes maison

Il y a deux façons de faire des germes maison : ou un simple Pot Mason en verre, assiette ou plateau de germination. Opter pour ce dernier présente certains avantages par rapport au premier. Pour commencer, ils ont un plateau avec des alvéoles et une grille spécialement conçue pour faire germer les graines. Pour continuer, le bac dans lequel nous placerons l’eau garde une distance très prudente de la grille. Et enfin, sa morphologie est parfaite pour créer l’environnement de germination dont nos graines auront besoin.

Le bac de germination est parfait pour faire des germes maison. Achetez-le dans notre boutique en ligne Fédération Caïman

Le choix du bac de germination, lorsqu’il ne s’agit pas d’un bac de germination, ne peut se faire à la légère. En fait, cela dépend en grande partie du type de graine. Voyons quelques exemples :

  • Germination en plat: idéal pour les graines visqueuses comme le basilic, le lin ou Roquette. Ces types de graines demandent à être étalées et toujours légèrement humides. Ne pas confondre avec des flaques d’eau. Ils ne peuvent pas germer dans un bocal
  • Germination en bocal: convient aux graines non mucilagineuses, qui sont la plupart d’entre elles. Brocoli, les betteraves et toutes les légumineuses répondent parfaitement à ce type de germination. Dans ce cas, il est important de garder le bateau incliné et une grille dans la bouche pour nous aider à évacuer l’excès d’eau.

3. Laver, égoutter et placer pour la germination

Passé ce délai, vous devez laver et égoutter les graines avant de les placer en germination. La disposition sera différente selon le conteneur que nous utilisons pour cela. Si l’on opte pour un bac de germination, l’idéal est de placer une graine pour chaque alvéole et de remplir d’eau jusqu’à la ligne indiquée par chaque modèle de bac. Si on les fait germer sur une assiette, il est conseillé de les placer une à une et sans les superposer. Et si on le fait dans un bocal, il va falloir essayer de les écarter le plus possible sur ses murs.

Encore une fois, nous devons placer nos graines dans un endroit précis : un avec lumière indirecte et chaleureuse. La cuisine est peut-être, sans aller plus loin, le meilleur emplacement.

4. Changer l’eau ou humidifier

Encore une fois, le conteneur de germination marque cette tâche. Mais aussi la santé de nos pousses. Pour éviter la formation de moisissures ou de bactéries, nous devons être rigoureux à cet égard.

Si nous utilisons un bac de germination, nous devrons changer l’eau tous les jours. Si nous faisons germer en pot, l’idéal est de rincer nos graines quelques fois par jour à l’eau tiède et de les égoutter. Après trois jours, nous pouvons le faire une fois par jour. Dans le cas de l’assiette, le schéma est similaire : on va vidanger l’eau, rincer les graines et l’assiette à l’eau tiède, et la remettre en place.

5. Soyez patient

C’est maintenant qu’arrive la partie la plus délicate de la préparation de germes faits maison. Parce que l’impatience, il ne faut pas se leurrer, elle nous joue parfois un tour. Deux à quatre jours après le démarrage, nous verrons nos graines germer. Mais attention : l’idéal est d’être patient pour qu’ils soient d’une taille acceptable pour la consommation. Un exercice intéressant, aussi, pour ouvrir la bouche à la délicatesse qui nous attend.

Et maintenant que vous savez faire des germes maison, oserez-vous avoir le vôtre ? Vous ne regretterez pas!

  • Jardinons à la maison - Comment faire pousser des plantes et des fleurs
  • Et tes parents, ils font quoi ? : Enquête sur les transfuges de classe et leurs parents (Essais et documents)
  • Le potager du paresseux - Produire en abondance des légumes bio en phénoculture, sans compost, sans travail du sol, sans buttes - nouvelle édition augmentée et illustrée (02)

C’est tout pour aujourd’hui, j’espère que vous avez appris de nouvelles choses cher amoureux de la botanique.
Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à le commenter.

  • Comment faire pousser des légumes à la maison - Guide facile
  • Faites pousser vos noyaux et pépins !
  • Wisfor Presse de Boîtier Montre, Outil Montre 12 Tailles de Moules en Nylon Outil Montre Professionnel pour Fermeture La Table Arrière De Montre
    [ Kit Presse de Boîtier Montre ] - Venant avec 12 moules permettant de 18mm-50mm. Ce kit est Idéal pour réparer les montres et remplacer les piles [ Matériel Supérieur ] - Fabriqué par métal coulé pour garantir l'intensité, avec des embouts en nylon, cet outil de réparation montre ne provoquera pas de rayures et n’endommagera pas vos montres [ Réparation Simple ] - Cet outil de montre est excellent pour les montres snap-on à bracelets enroulables. Vous pourriez installer et enlever les embouts rapidement et efficacement sans aucun problème [ Applicaiton ] - Notre presse de boîtier montre peut être installé sur la table ou dans l'établi et convient à une taille différente de dos de boîtier de montre [ Utilisation Facile ] - Il suffit de préparer les embouts avant d’actionner doucement le levier. En étant en face de la presse, vous pouvez voir le boîtier de la montre se refermer