Le cyclamen, la plante froide qui naît en été

Le cyclamen, la plante froide qui naît en été

2 septembre 2021 0 Par Le Caiman

Aujourd’hui, nous allons encore explorer un passionnant truc de plantes.

C’est l’un des indispensables pendant les mois froids. Une de ces plantes fleuries qui égayent les journées de peu de soleil en hiver et qui rappellent que les fleurs ne sont pas que pour l’été. Le Cyclamen est un presque indispensable dans n’importe quelle maison. Une plante qui, bien que nous ne l’identifions pas à l’été, est maintenant en train de naître. Sa dureté, la simplicité de ses fleurs et ses soins font de ce bulbe une de ces fleurs qu’il faut avoir si on aime profiter de la Nature.

Aussi appelé Violette de Perse, le Cyclamen est l’un des plus populaires de la plantation d’hiver qui fleurit également en été. Grand amoureux de l’eau et de la mi-ombre, son adaptabilité est telle qu’il est possible de l’apprécier aussi bien en extérieur (à l’abri du gel) qu’en intérieur (à l’abri des excès de chaleur). Bien qu’elle soit considérée comme une plante annuelle, l’extraordinaire est qu’avec les soins nécessaires, elles peuvent non seulement vivre de nombreuses années (bien que la taille de leurs fleurs diminue avec les années), mais elles atteignent même 40 centimètres de hauteur.

TEMPÉRATURE ET IRRIGATION, FONDAMENTAUX POUR VOTRE CULTURE

Bien qu’elle ait la réputation d’être une plante compliquée, la vérité est qu’il n’y a que deux facteurs qui affectent fondamentalement sa culture. Et ce ne sont autre que la température et l’irrigation, les deux soins fondamentaux que nous devrons contempler (de près) si nous voulons profiter longtemps de la plante.

Il faudra toujours les éviter courants d’air ou changements brusques de température. Et, loin de croire qu’ils seront meilleurs avec la chaleur, la température est l’un des aspects qui peuvent gâcher la conservation du Cyclamen. Ils n’admettent pas de températures supérieures à 20 degrés et, bien qu’ils aiment bien la lumière, ils ne réagissent pas non plus bien au soleil direct. Non seulement il brûle ses feuilles mais, en plus, il déshydrate la plante donc, au-delà des aspects esthétiques, cela peut nuire à sa santé.

Les contrastes entre les couleurs pastel de ses fleurs et le vert vif de ses feuilles font du cyclamen une plante d’une élégance naturelle simple.

D’autre part, et même si le Cyclamen est un amoureux de l’eau bulbeuxIl est important d’éviter l’excès d’humidité si l’on veut bien la préserver. Par conséquent, il est important qu’après l’arrosage, nous lui laissions absorber l’eau du plat pendant un certain temps (une dizaine de minutes) mais sans les laisser se nourrir autant qu’ils le pensent. De plus, afin de mieux la conserver, il est important d’éviter que l’eau ne mouille le centre de la plante, là où est enterré le bulbe. En humidifiant le sol aux alentours, on s’assurera que le Cyclamen soit bien arrosé sans générer plus d’humidité que nécessaire au cœur de la plante. La meilleure façon de bien arroser est d’observer le sol : quand on voit qu’il a commencé à se dessécher, il est temps d’arroser à nouveau.

Et finalement, un conseil : le cyclamen est une plante qui a besoin de respirer. Une bonne raison non seulement pour nous de le placer dans un pot d’une certaine taille, mais aussi pour lui permettre de profiter d’une certaine distance des autres plantes.

Ça y est, à bientôt cher plantophile !
Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à le partager.