Prendre soin d’abelia, le parfum du jardin

Prendre soin d’abelia, le parfum du jardin

26 août 2021 0 Par Le Caiman

Salut, je m’appelle Michel, aujourd’hui, nous allons à nouveau explorer un excellent truc de jardin.

C’est l’arbuste idéal pour les petits jardins, mais aussi pour ceux qui recherchent une belle plante nécessitant peu d’entretien. Les soins abelia elles sont extrêmement simples et ne nécessitent pas de grandes connaissances en jardinage. Quelques exigences qui contrastent avec un arbuste d’ornement idéal pour remplir de joie n’importe quel espace. Une bonne raison pour que ce soit une plante préférée dans de nombreux parcs et jardins.

Si l’on respecte les quelques soins de l’abélia, on peut en profiter en fleur pendant des mois. Un spectacle parfait pour égayer non seulement n’importe quelle rétine mais aussi n’importe quelle odeur. Car à la beauté de ses fleurs, dans des tons blancs ou roses, s’ajoute un autre attrait : son parfum. UNE arôme délicat très caractéristique idéal pour ajouter encore plus de personnalité à n’importe quel espace, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la maison. Logiquement cultivé en intérieur, il n’affichera pas toute sa croissance. Mais, même ainsi, il nous donnera sa belle présence dans des dimensions plus que gérables.

Que vous soyez passionné de verdure luxuriante ou de floraisons durables, cet arbuste est fait pour vous. Et, de plus, il suffit de connaître les soins de l’abélia pour en tomber irrémédiablement amoureux.

 

7 CLÉS D’ENTRETIEN D’ABELIA POUR LA FLORAISON

Avant d’entrer dans le détail des soins abelia, il convient de les connaître plus en profondeur. L’une de ses caractéristiques les plus appréciées est qu’il s’agit d’un arbuste à feuilles persistantes. Quelque chose d’intéressant, si nous voulons profiter de la végétation pendant les mois d’hiver. Ajouté, ses feuilles sont allongées et avec un vert intense caractéristique. Deux bons attributs pour que, même par temps froid, nous puissions avoir de la couleur dans notre jardin.

Il est très courant de le planter individuellement ou même en formant un mur de végétation. Une fonction intéressante, puisque l’abelia pousse jusqu’à trois mètres de haut, mais il se déploie avec joie dans la largeur. Mais, mis à part l’aspect pratique, il ne fait aucun doute que le principal attrait de cette plante est sa floraison. Une en forme de cloche qui apparaît au printemps et nous accompagne jusqu’en automne. Un spectacle naturel authentique que, si nous prenons soin de l’abelia avec précision, nous pouvons profiter sans interruption.

Renseignez-vous sur les soins abelia et tombez amoureux d’une plante peu exigeante. Découvrez-les en profondeur ici

Voyons donc quels sont ces soins qui nous permettront de profiter de ses fleurs pendant près de six mois.

 

1. L’emplacement, vital pour la croissance d’abelia

Bien qu’avec d’autres plantes, il y ait de la place pour des demi-mesures, pas avec abelia. Pour qu’il puisse pousser dans des conditions et s’épanouir au rythme habituel, il exige un emplacement en plein soleil. Si nous vivons dans un climat très chaud, nous pouvons lui donner un emplacement à mi-ombre.

Mais si la lumière est essentielle, c’est presque plus un autre aspect. Malgré sa rusticité, l’abelia est un arbuste qui ne tolère pas le vent. C’est pourquoi il est important de le planter dans un endroit où il en est à l’abri ou même près d’un mur qui puisse le protéger.

 

2. Le sol, l’un des soins les plus importants d’Abelia

Bien que nous ayons dit que ce n’est pas une plante exigeante, il y a un des soins abelia que nous ne pouvons pas ignorer. Nous nous référons au sol dans lequel il est planté, surtout si nous l’avons dans un pot. L’abelia demande un sol fertile, mais avec un pourcentage de sable qui facilite le drainage. Quelque chose de logique, puisque ses besoins en humidité dans le substrat sont élevés dans la même proportion que l’intolérance de ses racines à l’engorgement.

Il est essentiel d’éviter les sols calcaires ou agglomérés. Avoir un sol mou sera la clé pour le bon développement de la plante.

 

3. La température, indispensable à votre bien-être

Abelia n’est pas un arbuste qui a un problème avec les températures élevées. Cependant, on ne peut pas en dire autant des températures hivernales. Sa tolérance au froid est faible, on ne peut donc jamais l’exposer à un froid intense lorsqu’il est jeune.

La chose change si nous avons un abélie qui a déjà un certain nombre d’années et qui a déjà développé des tiges ligneuses. Dans ce cas, sa tolérance au froid est plus grande et il peut supporter jusqu’à -10 degrés de température.

 

4. L’engrais, indispensable à la plante

Un autre des soins abelia qui ne peut pas nous induire en erreur. Comme nous l’avons dit précédemment, cet arbuste vivace demande un sol fertile. Sa demande en nutriments est donc élevée.

Un compost organique comme le guano est parfait pour fertiliser l’abélia. En savoir plus sur sa composition et ses utilités ici

Afin de favoriser à la fois le développement de la plante et la floraison, l’idéal est d’appliquer un engrais organique dans deux moments bien définis de l’année. Au printemps, pour renforcer la plante et lui faire affronter la floraison avec santé. Et en automne, période où il faudra bien se nourrir avant l’arrivée du froid intense.

 

5. Irrigation, régulière en été

L’un des aspects les plus uniques de cette plante. Et c’est que malgré le fait qu’elle soit une amoureuse du substrat légèrement humide, résiste à une certaine sécheresse. Quelque chose qui peut nous donner une marge si nous sommes surpris par les températures élevées à l’extérieur de la maison ou si nous oublions l’arrosage.

Au-delà de cette anecdote, l’idéal est que pendant les mois chauds ayons un arrosage régulier et abondant. Encore une fois : ne confondons pas arrosage et arrosage. Il suffit de toucher profondément le substrat pour voir s’il perd de l’humidité avant de l’arroser à nouveau. Dans les mois froids, l’arrosage sera presque anecdotique.

 

6. La taille, uniquement l’essentiel et tous les deux ans

Si nous sommes rigoureux dans le respect des soins abelia, sa croissance sera un spectacle. Et pas tant en haut, mais surtout en largeur. Afin de façonner et d’assainir ses branches, l’idéal est d’enlever les plus anciennes tous les deux ou trois ans.

Puisqu’il s’agit d’un arbuste d’ornement avec un bon volume, cette tâche doit être effectuée sans précipitation. Si nous nous précipitons, nous pouvons casser la structure esthétique de la plante et rendre son aspect général moche. Et c’est que, comme nous l’avons vu en d’autres occasions, les couleurs et les volumes sont la clé de l’aménagement paysager. Une bonne raison de prévoir quelles branches on va couper et surtout combien.

 

7. Les parasites, une affaire mineure

En raison de son incroyable résistance, les parasites ne seront pas l’un des soucis de l’abelia qui nous tiendra éveillés. Ce n’est qu’en de rares occasions ou dans des plantes très affaiblies que le puceron est capable de l’affecter. Quelque chose qu’il est en notre pouvoir d’éviter, en nourrissant la plante dans des conditions dès le début du printemps.

Et maintenant que vous savez prendre soin de l’abelia, oserez-vous l’avoir parmi vos plantes ? Vous apprécierez un buisson remarquable et admiratif qui, avec peu d’attention, sera magnifique !

[bzkshopping count= »3″ template= »grid » merchants= »amazon »]

Et voilà, j’espère que vous avez appris de nouvelles choses cher passionné(e) des plantes.
N’hésitez pas à le commenter.