Blas Cantó et Echosmith, l’amour pour ‘Americana’ dans un clip vidéo plein de messages

Blas Cantó et Echosmith, l’amour pour ‘Americana’ dans un clip vidéo plein de messages

19 mars 2022 0 Par Le Caiman

Bienvenu sur Fédération Caïman, je suis Caroline, dans cet article, nous allons encore évoquer un super truc d’actualité (ou pas d’ailleurs) autour du son.

Blas Cantó a présenté sa collaboration tant attendue avec Sydney Sierota, le chanteur du groupe Echosmith, et qui a reçu le nom « Americana », quelque chose de très réussi compte tenu de l’esthétique du clip vidéo.

Notre représentant à l’Eurovision nous a donné un premier indice à travers une vidéo publié sur son profil Instagram dans lequel on l’a vu avec Sierota et dans lequel il a ajouté : « Il y a quelque chose de nouveau qui arrive que vous allez adorer… C’est incroyableeeeeeeee et je ne peux pas m’arrêter de l’écouter. » Et il y a quelques jours, les deux artistes nous ont donné plus d’indices que nous n’allions en voir dans cette chanson avec quelques vidéos dans le style du film ‘Love Actually’, montrant une série d’affiches avec les paroles de la chanson, merci…

« Tu me rends fou, tu me rends mauvais. Cet amour est comme un film américain », s’entend-on dans la chanson. C’est le premier single que le chanteur sort depuis la fin de l’Eurovision. Le clip vidéo mélange les apparitions de Blas et Sydney en interprétant le thème avec l’histoire de deux jeunes qui se rencontrent et vivent leur amour avec une grande intensité et avec un style très classique des films de comédie romantique américaine.

Mais il y a de nouvelles nuances qui ne passent pas inaperçues, comme la rupture des stéréotypes liés à la masculinité qui montrent un garçon sensible qui vit son amour sans tabous ni complexes ou la deuxième histoire qui raconte le clip vidéo entre Blas Cantó et l’acteur Nacho González . Amour ou amitié ? Peu importe, car la narration du clip vidéo les montre tous les deux heureux l’un avec l’autre, également sans tabous et s’amusant dans une cafétéria entre rires, danses et milkshakes.

La défense des droits des LGBT par Blas n’a rien de nouveau. En fait, dans une récente interview sur l’émission ‘This is the mood’ l’artiste a condamné les attaques contre le collectif ces dernières semaines : « On ne peut pas baisser la garde car je pense qu’il y a des gens qui essaient de politiser la question et de parler du drapeau LGTBI comme si c’était un parti politique, mais c’est le drapeau de la liberté, des droits de l’homme. Et par là, nous disons simplement vivre et laisser vivre. »

[bzkshopping count= »3″ template= »grid » merchants= »amazon »]

Ça y est, à bientôt cher amoureux de la musique.
Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à le partager.