Matt Berninger, critique de son album Serpentine Prison (2020)

Matt Berninger, critique de son album Serpentine Prison (2020)

4 avril 2022 0 Par Le Caiman

Bienvenu sur Fédération Caïman.

Il y a des albums qui marquent les gens, et dans le cas du leader de The National, ce privilège appartient à « poussière d’étoiles »par le héros country vétéran Willie Nelson. L’un des cinq albums que, selon les mots du chanteur, son père a eu et qui a profondément marqué un artiste, qui, en pleine maturité, l’a beaucoup pensé pour ce qui est son premier album solo, après la curieuse aventure de Le Vy. À tel point que Booker T. Jones, musicien légendaire et producteur de cet album de 1978, a été chargé de produire celui-ci, apportant ses connaissances dans tous les genres, de la country à la pop et à la soul. Le résultat est une œuvre aussi pleine de nuances et pleine de cœur que d’humble classicisme.

Parler d’un album solo est absurde dans le cas d’une œuvre à laquelle participent une grande poignée d’amis, qui entourent l’Ohio de manières exquises, sous l’œil attentif de Jones : de Matt Barrick de The Walkmen à Scott Devensdorf de The National, la bassiste Gail Ann Dorsey (bassiste régulière de David Bowie) ou Ben Lanz (Beyrouth). Car ici pas de criaillerie : on est face à un de ces albums qui demandent une certaine complicité de l’auditeur.

La performance vocale sobre de Matt Berninger, chanteuse efficace dans sa tessiture, est le centre autour duquel se déploie la chaleur des instruments dans des chansons tendres (« My Eyes Are T-Shirts », « Oh Dearie »), acoustiques enjouées (« Distant Axis »), mélancoliques (« Loved So Little » et ses airs blues) ou dans lequel elle déchaîne ce qu’elle peut en tant que vocaliste soul (« One More Second », « Collar Of Your Shirt »). L’humilité sereine et enchanteresse de l’ensemble est idéalement finalisée dans les majestueux « All For Nothing » et « Serpentine Prison », tous deux aux échos de The National.

La prison serpentine de Matt Berninger

[bzkshopping count= »3″ template= »grid » merchants= »amazon »]

Et voilà, j’espère que vous avez appris de nouvelles choses cher mélomane
Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à le partager.