Nathy Peluso passe le FMI pour le clitoris dans ‘Sana Sana’ –

Nathy Peluso passe le FMI pour le clitoris dans ‘Sana Sana’ –

31 août 2021 0 Par Le Caiman

Bonjour, je m’appelle Coralie, dans cet article, nous allons encore parler un super thème de plaisir (ou non) auditif :-P.

Comme nous vous l’avons informé par Instagram, Nathy Peluso a annoncé cette semaine que son nouvel album s’appelle ‘Cramp’ et sortira le 2 octobre. Si quelqu’un avait besoin d’une preuve que la chanteuse argentine n’a peur de rien, qu’elle est capable d’assumer tout type de genre musical ou de typographie, sur cette pochette, elle semble rendre hommage à Grace Jones. L’emblématique chanteuse et mannequin possède une bonne collection de reprises historiques et la compilation ‘Island Life’, de Jean-Paul Goude, n’était que l’une d’entre elles.

Mieux encore que cette image, Nathy Peluso sort aujourd’hui un nouveau single intitulé ‘Sana Sana’, un plan de 3 minutes qui est directement notre nouveau « Song of the Day ». Il s’appelle ainsi, comme il est tombé sur les réseaux sociaux, en référence au dicton « Band-Aid, Band-Aid, guérissez / si vous ne guérissez pas aujourd’hui, vous guérirez demain ». Entre les applaudissements et les influences hip-hop de la fin des années 90 et du début des années 2000, très palpables non seulement dans le rythme mais aussi dans la manière dont ces pseudo-cordes samplées ont été insérées, ses vers « gangsta » stimulants sur la drogue et le sexe se démarquent. :
«Je sais parler à ma chienne
Je sais comment couper mon hasch
Si je te montre, la police vient
Si je me penche, tu sens mon clitoris ».

Bien que cette partie marquante soit répétée parce que vous en aviez vraiment besoin, le vrai refrain de la chanson est assez bon pour interpeller le Fonds monétaire international : « Et si le FMI le touche / s’ils pensent qu’ils vont manger ma soupe / hanche avec la hanche avec le hip hip hopa ».

On est face à toute une rime entre « soupe » et « hopa », donc à des influences telles que Missy Elliott dans le son et Lady Gaga dans le visuel, il faut aussi ajouter les Latinas. Le thème nous emmène à la meilleure Mala Rodríguez, et la vidéo chorégraphiée et réalisée par Nicotine, avec tellement de styles qu’il semble y avoir un featuring… mais non, elle nous renvoie à certains moments de la carrière de Jennifer Lopez, Gloria Trevi et, pourquoi pas, Rosalía.

Un beau succès déjà parmi les vidéos les plus vues sur Youtube Espagne (16ème position au moment de la rédaction de cette news), qui s’ajoute à d’autres réalisations de Nathy Peluso, comme le merveilleux ‘La Sandunguera’, son album 2017 ‘Esmeralda’ ou , sur un plan plus commercial, son duo avec Rels B ‘No se perdona’, un R&B à mi-temps que le majorquin aime tant. Vous pouvez vous rappeler notre entretien avec Nathy Peluso de 2018 ici.

Le meilleur du mois :

C’est tout pour aujourd’hui, à bientôt cher passionné(e) de musique.
Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à le commenter.