Vous avez un vieil iPad qui traîne ?  Vous pourrez peut-être le faire fonctionner sous Linux bientôt

Vous avez un vieil iPad qui traîne ? Vous pourrez peut-être le faire fonctionner sous Linux bientôt

2 juin 2022 0 Par Le Caiman
Démarrage de Linux sur un vieil iPad Air 2.

Si vous avez un iPad 2013 ou 2014 inutilisé parce qu’il ne reçoit plus de mises à jour d’Apple et a cessé d’exécuter les applications dont vous avez besoin, certains développeurs travaillent sur une solution logicielle alternative pour vous. Développeur Konrad Dybcio et un passionné de Linux passant par « quaack723« ont collaboré pour obtenir Démarrage de la version 5.18 du noyau Linux sur un ancien iPad Air 2un exploit majeur pour un appareil conçu pour ne jamais exécuter d’autre système d’exploitation que celui d’Apple.

Le projet semble utiliser un Alpin Linuxbasée sur une distribution appelée « postmarketOS », une distribution relativement petite mais activement développée faite principalement pour les appareils Android. Dybcio a utilisé un hashtag « checkm8 » dans son tweet initial sur le projet, ce qui implique fortement qu’ils ont utilisé l’exploit bootrom « Checkm8 » publié en 2019 pour accéder au matériel. Pour l’instant, les développeurs ne font fonctionner Linux que sur du matériel iPad plus ancien utilisant des puces basées sur A7 et A8 – cela inclut l’iPad Air, l’iPad Air 2 et quelques générations d’iPad mini. Mais les tweets suivants impliquent qu’il sera possible de faire fonctionner Linux sur n’importe quel appareil avec un A7 ou A8, y compris l’iPhone 5S et le HomePod d’origine.

Ce n’est pas le seul projet consacré à l’exécution de Linux sur le matériel d’Apple. Un projet, Asahi Linux, a été dédié à la rétro-ingénierie du support des puces M1 dans les Mac d’Apple et à l’envoi des correctifs en amont afin qu’ils puissent être intégrés dans le noyau Linux. Une autre, Projet Château de Sabledispose d’une version d’Android opérationnelle sur un iPhone 7. Des applications telles que iSH vous donnera un shell Linux fonctionnant sur iOS ou iPadOS – pas la même chose que d’exécuter directement Linux sur le matériel, mais utile dans certaines circonstances.

Le travail de développement sur ce dernier effort Linux sur iDevices est encore à ses débuts. Les photos que les développeurs ont partagées montrent à la fois un processus de démarrage de base qui échoue car il ne peut pas monter un système de fichiers, et Dybcio Remarques que les choses de base comme la prise en charge USB et Bluetooth ne fonctionnent pas. Faire en sorte que l’accélération réseau, audio et graphique fonctionne correctement sera également un défi de taille. Mais être capable de démarrer Linux pourrait attirer l’attention d’autres développeurs qui souhaitent aider le projet.

Comparés au matériel moderne avec une puce Apple M1, les appareils alimentés par A7 et A8 ne seraient pas géniaux en tant que machines Linux à usage général. Bien qu’impressionnants à l’époque, leurs processeurs et GPU sont considérablement plus lents que les appareils Apple modernes, et ils sont tous livrés avec 1 Go ou 2 Go de RAM. Mais leurs performances se comparent toujours bien aux processeurs lents d’appareils comme le Raspberry Pi 4, et la plupart (mais pas tous) du matériel A7 et A8 ont cessé de recevoir de nouvelles mises à jour iOS et iPadOS d’Apple à ce stade ; La prise en charge de Linux pourrait donner à certains de ces appareils une seconde vie en tant que consoles de jeux rétro, serveurs domestiques simples ou autres choses pour lesquelles le matériel Arm à faible consommation est bon.